Et oui ! Le voyageur a un arbre !

Ravenala Madagascariensis,

appelé aussi l’arbre du voyageur est l’emblème de Madagascar. 

Lors de mon voyage à Bali, j’ai pu admirer cette plante que l’on pourrait comparer à un paon ou un éventail géant. Cette plante tropicale spectaculaire peut atteindre 10 à 20 mètres de haut !

Lorsqu’il fleurit, le Ravenala produit de grandes fleurs blanches. Les fruits contiennent de nombreuses graines entourées de fibres d’un bleu intense qui attirent les oiseaux.

À Madagascar, ces différentes parties sont utilisées comme matériaux dans la construction des maisons traditionnelles (appelées « cases »): des panneaux muraux avec les pétioles fendus (appelés « falafa »), des couvertures avec les feuilles séchées (appelées « raty »), et enfin on fabrique le plancher avec le tronc dont on tire des planches souples (appelées « rapaka »)…

Pour la petite histoire

Son surnom plutôt mystérieux lui vient en réalité des nombreuses réserves d’eau qu’il présente. Un coup de machette sur la base du tronc fait couler une sève particulièrement liquide dont le goût est proche de l’eau, ce qui permettait aux voyageurs de se désaltérer.

J’ai choisi cet arbre majestueux pour composer le logo Les mains du monde, il est pour moi un formidable symbole d’une union entre l’homme et la nature…